Indice des feux

Indice des feux d’Antoine Desjardins aux Éditions de La Peuplade

“ Quand on nous monte ici, on le sait tout de suite qu’on en ressortira plus. […] même si personne n’ose le dire, c’est écrit noir sur blanc, c’est gravé jusqu’au sang : ça finit là. ”

Accompagné un adolescent en fin de vie qui part presque sans regrets avant la fonte totale des glaciers, ça donne sérieusement à réfléchir sur le devenir de notre monde.

Bouleversement émotionnel intense pour cette première nouvelle qui donne le ton de la suite.

L’auteur met en scène des personnages qui se soucient de protéger la planète, sa faune et sa flore. On découvre des hommes et des femmes en plein désarroi qui s’interrogent sur le futur.

Qu’ils soient futurs parents, amoureux des oiseaux, des arbres, survivaliste, ou en même en fin de vie, chacun espère que la bêtise humaine souvent responsable de bien des maux disparaîtra avant l’effondrement, avant que tout s’éteigne à petit feu.

Les indices sont là devant nos yeux, signes précurseurs avant l’embrasement.

[…] Ça sert à rien d’essayer de sauver la planète, les océans, la forêt amazonienne ou les koalas. Ce qu’il faut sauver… ce qu’il faut établir, soigner, rapiécer, c’est notre relation au monde dans lequel on vit trop souvent en surface, sans y être vraiment. Sauver notre relation à la nature, au vivant, parce que tout le reste en dépend. Tu me suis ? ”

Mais heureusement il reste la sagesse des anciens qui possèdent le pouvoir de transmettre l’espoir à la jeunesse, il suffit juste d’ouvrir grand ses yeux, de tendre l’oreille et de se souvenir.

[…] Il faut prendre soin, mon homme. Prendre soin de tout, en particulier de ce qui est en train de disparaître.

Sept nouvelles, sept belles histoires, toutes différentes, toutes porteuses de messages, de tendresse, d’amour mais aussi d’espoir pour ne pas oublier que la vie est précieuse, tout comme notre planète et même si nous ne sommes que de passage, en prenant soin des uns et des autres, en s’unissant il est encore possible de sauver notre terre d’accueil.

Indices des feux, des nouvelles du feu de Dieu, les clés du Paradis pour ne pas connaître l’enfer.

Pour info :

Antoine Desjardins est né au Québec. Il est enseignant et écrivain.

Indice des feux est son premier livre.

Je remercie Masse critique Babelio et les éditions de la peuplade pour ces nouvelles pleine d’humanité aussi inspirantes que réconfortantes.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s