Manaus

Manaus de Dominique Forma aux Éditions de La Manufacture de livres

Si on me repère, m’arrête, ou m’exécute avant mon retour sur le territoire national, l’État niera toute responsabilité ; les services affirmeront sur ce qu’il y a de plus sacré, la Constitution par exemple, ne pas me compter parmi leurs employés. Il est entendu qu’on salira ma mémoire si nécessaire, qu’on dénaturera mon histoire afin de couper court à toute supposition reliant ma mission à la France. […] N’étant pas en Amérique du Sud, ma mission n’existe pas. ”

Les hommes de l’ombre, ils sont partout dans le monde, et pourtant on ignore tout d’eux, jusqu’à leurs existences. Pourtant chaque année, ils sont chargés de missions assez délicates, dangereuses, et surtout secrètes.

Dans l’ombre, ils protègent mais parfois assassinent des personnes devenus gênantes.

C’est en Argentine qu’à lieu la première mission de notre homme. Sous couvert de l’escorte qui accompagne le général de Gaulle, il devra trouver son contact, s’approcher de sa cible, puis l’éliminer, avec efficacité et sans poser de questions.

Mais en cours de route, le Services l’envoient à Manaus.

Je devrais être dans un avion pour Cayenne, à préparer mon mémo de mission. Je suis seul, accompagné de deux autres solitudes, dans un monde où tout peut arriver ; le manque de lumière, la forêt si proche, épaisse, dans laquelle des centaines d’ennemis peuvent se terrer ; autant d’autres pièges sont imaginables, des chausse-trappes, des sous-bois minés, et aucune autre voie de fuite que la barque en bois de João. Et ce bateau rouillé, au loin, qui annonce le pire. ”

C’est dans la moiteur de cette jungle qu’il va se retrouver face à un homme, un témoin dérangeant de son passé qu’il désirerait tant oublier.

Ce que j’en dis :

Il fut un temps où lire une Novella était synonyme de frustration, trouvant toujours le texte trop court à mon goût surtout lorsque je connaissais déjà l’auteur. Puis j’ai apprivoisé le style jusqu’à grandement l’apprécier maintenant.

Malgré la brièveté de récit, l’auteur nous offre une histoire palpitante habitée de noirceur, où la nouvelle mission de notre homme révèle une vieille trahison.

En allant droit à l’essentiel, dans une ambiance poisseuse, on découvre un pan d’histoire de l’époque du Général de Gaulle où les secrets honteux étaient déjà de rigueur.

Chacun peut réécrire l’Histoire après avoir fait le ménage.

Brute, intense, idéal pour faire connaissance avec l’auteur.

Pour info :

Né en 1962, Dominique Forma a vécu plus de quinze ans aux États-Unis, où il a fait carrière comme scénariste et réalisateur.

De retour en France, il publie son premier roman, Skeud, suivi de quatre autres aux éditions Rivages et d’Albuquerque à La Manufacture de livres.

Depuis, il partage son temps entre Paris et Limoges, l’écriture et la photographie.

Je remercie la Manufacture de livres pour nous dénicher des pépites qui nous embarquent toujours vers d’autres horizons.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s