Respirer le noir

Respirer le noir, recueil de nouvelles aux Éditions Belfond

Pour ce nouveau recueil de nouvelles et cette nouvelle expérience sensorielle, sous la direction d’Yvan Fauth, se sont prêtés à l’exercice douze auteurs adeptes du noir, cités ci-dessous :

Barbara Abel

Franck Bouysse

Hervé Commère

Adeline Dieudonné

François-Xavier Dillard

Chrystel Duchamp

R.J Ellory

Karine Giebel

Vincent Hauuy

Sophie Loubière

Jérôme Loubry

Dominique Maisons

Mo Malø

Depuis de nombreuses années, grande amoureuse du noir je suis une partisane des nouvelles, et cette expérience littéraire est d’autant plus intéressante que je suis anosmique depuis apparemment ma naissance.

Il faudra donc à ces auteurs, une certaine dose d’inventivité et de persuasion pour réussir à me convaincre et à me satisfaire.

Connaissant la plupart des auteurs, tous n’auront pourtant pas grâce à mes yeux. L’exercice de la nouvelle est difficile, un bon romancier ne fera pas forcément un bon nouvelliste, et vice-versa.

Ayant fait partie il y a quelques temps d’un jury pour un prix de la meilleure nouvelle, je me suis remise en situation et j’avoue que mon trio gagnant ne surprendra personne, car ils remplissent à merveille le cahier des charges. Car si certain ont choisi la facilité en restant dans leur zone de confort, assez fidèle à leur thème de prédilection, mes trois Winners ont réussi à me surprendre et à me faire ressentir la bonne odeur de l’encre noire.

Pour rendre hommage au directeur de la collection, Yvan Fauth qui chaque fin d’année sur son blog, EmOtionS ( https://gruznamur.com) remonte le compte à rebours de ses lectures préférées pour arriver à son super chouchou je vais donc citer mes trois nouvelles préférées et leurs auteurs de la troisième à la première place.

Pour les autres, j’ai bien aimé mais, oui il y a un mais, suivi d’un sans plus.

À la troisième place, le monde d’après d’Hervé Commère même si ça manque un peu d’odeur, mais qui au final ne vous claquera pas la porte au nez.

À la seconde place, une habituée des nouvelles, qui une fois de plus s’en sort à merveille, Sophie Loubière qui vous fera respirer la mort, l’odeur de la dévastation à sa manière.

Et à la première place, ce qui ne surprendra personne, mais qui sincèrement respecte à la lettre ce défi littéraire, Franck Bouysse, et sa nouvelle Je suis un poisson, qui réussit haut la main à créer une histoire originale, crédible, ingénieuse. Une excellente nouvelle à l’odeur teintée d’humour noir, un auteur aussi à l’aise qu’un poisson dans l’eau.

Mais rien de tel que de Respirer le noir, mais également d’Écouter le noir , de Regarder le noir, de Toucher le noir, pour vous faire votre idée et poursuivre l’expérience sensorielle à travers les mots de ces plumes noires qui éveilleront vos sens sans risque de contagion mise à part de devenir accro aux nouvelles.

Une collection qui ne manque pas frissons.

9 réflexions sur “Respirer le noir

  1. Bonjour. Je découvre ce blog grâce à Bibliosurf et le recueil « Respirer le noir »… mais nous nous sommes peut-être croisés sur celui d’Yvan. Mon trio gagnant est Mo Malø, Dominique Maison et Vincent Hauuy… Comme quoi, il y en a vraiment pour tous les goûts !

    J’aime

    1. dealerdelignes

      En fait ce blog est moins complet que le deuxième que j’ai créé sur overblog (ma dose d’encre) Facebook a bloqué mes partages et je n’arrive plus à mettre des photos, mais je le garde pour partager via WordPress et bibliosurf.

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s