La chambre du fils

La chambre du fils de Jørn Lier Horst à la Série Noire de Gallimard.

Traduit du Norvégien par Aude Pasquier

– Des cartons bourrés d’argent ? répéta-t-il. De quoi parle-t-on exactement ? Quelle somme au total ?

– Des devises étrangères, répondit le procureur général. Des euros et des dollars. Environ cinq millions de chaque. […] Wisting essaya de faire le calcul dans sa tête. Le total devait avoisiner les quatre-vingt millions de couronnes norvégiennes.

Quand un ex-ministre, ancien membre du parti travailliste, est retrouvé mort dans son chalet après une terrible crise cardiaque, laissant derrière dans la chambre du fils, une multitude de cartons remplis de devises étrangères datant des années 2000, il y a de quoi s’interroger.

Le procureur général de Norvège charge l’inspecteur Wisting de percer le mystère de cette trouvaille suspecte.

D’autant plus que des élections approchent.

Et lorsqu’une lettre anonyme, rappelle aux bons souvenirs des enquêteurs une disparition en 2003 mettant en cause le ministre défunt, l’enquête prends une toute autre dimension.

Un long travail d’investigation commence pour Wisting et son équipe, qui leur permettra peut-être de résoudre un cold cases en plus de remonter les traces de ce mystérieux butins.

Jørn Lier Horst, et William Wisting son inspecteur, sont de retour pour une nouvelle affaire , pour le plus grand plaisir de ceux qui comme moi suivent la nouvelle carrière d’écrivain de cet ancien ancien flic, et les enquêtes de son personnage récurrent.

Bien loin des romans nordiques qui se traînent parfois en longueur, Jørn Lier Horst nous offre un suspens qui ne manque ni de précision, ni de réalisme, et surtout bien rythmé. On sent le passé d’enquêteur et ce besoin de résoudre les cold-cases, à travers sa plume et sa façon de nous présenter l’histoire hyper réaliste, porté par une plume d’une grande maîtrise.

Pas étonnant que ce véritable page Turner et l’inspecteur Wisting aient inspiré un scénariste qui en fait une série télé.

On ne s’en lasse pas bien au contraire, et on se doute bien que son ancien job, lui permettra de trouver l’inspiration pour poursuivre l’écriture, en tout cas je l’espère.

Pour info :

Jørn Lier Horst, né le 27 février 1970 à Bamble, dans le comté de Telemark, en Norvège, est un écrivain norvégien, auteur de roman policier et de littérature d’enfance et de jeunesse.

Ancien inspecteur de la police, Jorn Lier Horst met sa connaissance des méthodes d’investigation au service de ses thrillers. Il figure parmi les auteurs les plus vendus en Norvège et l’un des plus importants auteurs de roman noir scandinave

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s