Les merveilles

Les merveilles d’Elena Medel aux Éditions La Croisée

Traduit de l’espagnol par Lise Belperron

“ C’est ça qu’elle répète sans arrêt, qu’il s’agisse d’elle ou des autres femmes : c’est une histoire d’argent, tout est une question d’argent. Si on en avait, je ne dis pas qu’on s’en servirait pas, mais si on en avait, notre vie serait plus simple. Plus heureuse ? ”

Un célèbre proverbe dit : « L’argent ne fait pas le bonheur mais il y contribue. » et je suis certaine que tout le monde sera d’accord.

Mais allons un peu plus loin dans cette réflexion avec l’exergue de ce roman extrait d’un poème de Philip Latkin : « Manisfestement, l’argent a à voir avec la vie. »

Car c’est effectivement d’argent, mais surtout de son influence, et de son pouvoir sur la vie des personnages féminins dont il est question dans ce roman très clairvoyant.

“ À quoi tu t’attendais, à du cinéma, à un happy end ? La vie c’est autre chose. ”

L’argent a un rôle important dans nos vies, quoi que l’on dise. Elle détermine dès la naissance notre avenir, ceux qui sont nés avec une cuillère en argent dans la bouche auront très certainement un avenir meilleur que ceux nés dans la rue, n’est-ce pas ?

“ Dans le fond, tout revient à l’argent : au manque d’argent. ”

À travers ces portraits de femmes qui nous entraînent en Espagne des années 70 à nos jours, Elena Medel nous offre un roman social où la famille s’unit et se désunit où les couples se forment et se séparent, face au manque d’argent. Un manque qui déterminera la destinée de chacune, face à la précarité, au déclassement social, au besoin d’indépendance quel qu’en soit le prix à payer.

Un récit pas toujours facile à suivre, qui se mérite, et qui reflète avec une cruelle précision tout le pouvoir qu’à l’argent sur nos vies, qu’on en ait ou pas.

Un roman contemporain qui m’a profondément marqué, me reconnaissant beaucoup dans le combat de ces femmes.

Pour info :

ELENA MEDEL est née en 1985. Elle est poétesse et fondatrice de la maison d’édition La Bella Varsovia située à Madrid. Les Merveilles, son premier roman, a fait sensation en Espagne. Il est en cours de traduction dans quinze pays. Elena Medel est la première écrivaine lauréate du prestigieux prix littéraire espagnol Francisco Umbral.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s