Peter Punk au Pays des Merveilles

Peter Punk au Pays des Merveilles de Danü Danquigny à la Série Noire de Gallimard

“ Cette ville me tuera un jour ou l’autre. En attendant, la douce cité de Morclose se contente de me démontrer le panel de vexations et de brimades qu’elle est prête à dispenser à ceux qui en valent la peine, à la cohorte de riens qui peuple ses entrailles et dont j’ai l’honneur d’être un rejeton presque anonyme. ”

Décidément, pour Desmund Sasse, c’est la poisse, à peine sortie de prison, il se retrouve en garde à vue, où l’on essaye de lui coller sur le dos une complicité de meurtre.

Lui qui avait décidé de se tenir à carreau, le voilà à nouveau dans le collimateur des flics, tout ça parce qu’un mec lui a laissé des messages sur le portable qu’il n’a même pas encore récupéré.

“ […] Toi et tes petits soldats, vous me brisez les noix. Dès qu’il y’a une tuile dans cette putain de ville, il y a toujours un petit malin chez vous pour penser à moi. Vous faites un concours de conneries ou vous êtes à court d’idées ? ”

Mais vu que ces messages s’adressent à Peter Punk, ça ne fait aucun doute, ils lui sont bien adressés, reste à connaître le nom de l’expéditeur et éclaircir cette imbroglio. Pas question de retourner en taule.

En 2019 Danü Danquigny s’était déjà fait remarquer à son arrivée chez Gallimard avec Les aigles endormis qui nous plongeait au cœur du chaos albanais. L’histoire d’un homme qui avait fuit son pays après un drame, et qui l’avait rejoint vingt ans plus tard pour assouvir sa vengeance.

Cette fois c’est Peter Punk notre héros, un mec un peu cabossé, un brin allumé, un peu poissard qui fonce tête baissée dans les emmerdes. Et évidemment on l’adore et on espère bien qu’il ne va pas encore finir au trou.

Danü nous offre un polar de haut vol, avec une plume qui s’est affirmée, et un suspens bien campé.

Pour nous conter cette histoire, cet auteur très lié à l’Albanie , au passé de flic et même de détective privé n’hésite pas à puiser dans son histoire personnelle, au hasard de ses rencontres, tout en soignant son style, il est prof maintenant, faut montrer l’exemple à cette nouvelle génération à laquelle il enseigne son savoir.

On peut penser que ces collégiens sont entre de bonnes mains, même s’il est clair que Peter Punk au pays des merveilles laissera sûrement Alice désenchantée auprès des enfants perdus dans ce monde tel qu’il est devenu.

On ne résiste pas à ce polar aux allures de rock déjanté, et on attend déjà la suite avec impatience, car suite il y aura Danü, n’est-ce pas ? La pause café risque d’être longue sinon…surtout pour une allcoolivre de mon acabit.

Pour info :

Danü Danquigny a étudié le droit et obtenu un DESS de psychocriminologie. Après avoir travaillé à la Police aux frontières, il devient détective privé et donne des cours de crime appliquée à l’enquête privée à la faculté.

Aujourd’hui, professeur au collège, il se consacre à l’écriture et à la musique.

Peter Punk au Pays des Merveilles est son deuxième roman publié à la Série Noire.

3 réflexions sur “Peter Punk au Pays des Merveilles

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s