Étreins-toi

Étreins-toi de Kae Tempest aux Éditions de l’Arche

Traduit de l’anglais par Louise Barlett

Donne-lui un visage qui est bon, qui m’appartient

A une femme que tu connais

Qui est forte

Et qui croit qu’il est bon de mal faire.

Donne-lui un corps qui respire profondément la nuit

Qui est chaud, infini ; aussi total que la lumière.

Laisse-la vivre. […] ”

En s’aventurant entre ces pages, Kae Tempest nous offre une traversée poétique et revisite à sa manière le mythe de Tiresias, ce prophète aveugle qui fut transformé en femme puis en homme par Héra.

Avec une certaine sensibilité, Kae Tempest apporte une dimension personnelle sur l’identité du genre, du désir, une douce harmonie du corps et de l’esprit. Il ou elle, ni l’un ni l’autre mais plutôt les deux à la fois.

“ Il a appris à oublier

Sa douleurs et ses regrets

Il marcha seul, les jambes comme deux flammes.

Il est devenu sale et fatigué, assoiffé,

à la ville suivante

il a décidé de s’arrêter au bar.

Et alors il a vu : quel que soit le chemin parcouru,

Tu ne seras jamais plus loin que là où tu es. ”

En sortant des sent battus, nous ne sommes pas à l’abri d’une belle rencontre, et découvrir cette auteur.e non binaires absolument surprenante qui nous offre une ode à l’amour, à la vie, à la poésie tout en balançant au passage certaines vérités bien placées.

“ Avant

Tu étais damnée pour les choses que tu faisais,

Ou si tu ne vivapas comme les villageois vivaient.

Maintenant

On te tend le moule et interdit – rentre là-dedans.

Et peut-être un jour tu seras une célébrité. ”

Une belle errance littéraire tout à fait étonnante .

Pour info :

Née en 1995 à Londres, Kae Tempest est une figure majeure de la scène culturelle internationale, auteur.e d’une oeuvre littéraire retentissante et d’albums de musique au succès planétaire (Everybody Down, Let Them Eat Chaos, The Book Of Traps And Lessons). Sa bibliographie se compose d’un roman, du récent essai Connexion, de théâtre et de poésie. En 2013, Les nouveaux anciens est couronné par le prestigieux prix Ted Hughes. En juillet 2021, Kae Tempest reçoit le Lion d’Argent de la Biennale de Venise pour son oeuvre poétique publiée aux éditions de L’Arche.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s