Ultramarins

Ultramarins de Mariette Navarro aux Éditions Quidam

“ Elle a repris la mer il y a un mois, remplacé un collègue au bord de la retraite , content de lui céder les périodes les plus longues, les Noëls et les étés, les moments de repos scolaire. Elle accepte tout, récupère le cargo où qu’il soit, reprend l’inventaire, rattrape les retards. Elle a l’impression depuis quelques temps de naviguer sur du velours, d’avoir trouvé dans son métier la fluidité d’une danse parfaitement exécutée. Le cargo, quand elle ferme les yeux, c’est son corps à elle, stable et droit. À en oublier les vagues. ”

A bord d’un cargo de marchandises, une femme qui n’est autre que la commande de l’équipage.

Au cours d’une traversée de l’Atlantique, elle autorise une baignade en pleine mer, baignade où elle sera la seule à ne pas participer.

“ Ils glissent dans l’eau. […] Cages thoraciques compressées par l’immense océan : on dirait que la masse énorme, et par endroits grise, ne se laisse pas pénétrer facilement, il n’y a qu’à voir comment, depuis le départ, elle réfère systématiquement l’eau derrière le cargo, qui pourtant met toute sa force pour la fendre. On ne la déchire pas comme un tissu, on n’y laisse pas d’empreinte comme dans le sable. En y plongeant, on se condamne à l’invisibilité. ”

De cette baignade naît une sensation de vertige suivis d’étranges phénomènes qui se poursuivront pendant toute la traversée, comme si le bateau prenait son indépendance.

La plume de Mariette Navarro vous envoûte tel le chant des sirènes entendu par Ulysse et nous embarque pour un voyage maritime où la beauté des mots coule à flots.

La magie opère et cette fable où la poésie s’invite entre les vagues nous fait dériver hors de notre zone de confort, en pleine mer.

Ne résistez pas à l’appel du large, et tel ce clandestin, montez à bord pour une croisière on ne peut plus fantastique.

Pour info :

Mariette Navarro est née en 1980.

Elle est dramaturge et intervient dans les écoles supérieures d’art dramatique.

Depuis 2016, elle est directrice avec Emmanuel Echivard de la collection Grands Fonds des éditions Cheyne, où elle est l’auteure de deux textes de prose poétique, Alors Carcasse (2011, prix Robert Walser 2012), Les Chemins contraires (2016). Et chez Quartett de 2011 à 2020, des pièces Nous les vagues suivi de Célébrations, et de Prodiges, Les Feux de poitrine, Zone à Etendre, Les Hérétiques, Désordres imaginaires.

Ultramarins est son premier roman.

Je remercie les Éditions Quidam et l’agence Un livre à soi pour ce voyage maritime magique.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s