L’été sans retour

L’été sans retour de Giuseppe Santoliquido aux Éditions Gallimard

“ Deux ou trois heures s’écoulèrent ainsi dans un torrent de nouvelles contradictoires ; les conjectures les plus absurdes succédaient aux spéculations les plus farfelues. Pas un journal, pas une chaîne de télévision ne manqua de placer la photo de Chiara à la une de son site : Disparition inquiétante en province de Matera – Alerte au kidnapping dans un petit village de la Basilicate – Une fillette de quinze ans volatilisée dans la nature. Fugue ? Enlèvement ? Meurtre ? Une région entière sur le qui-vive ! ”

C’est au cours de l’été 2005, en Italie que Chiara, la cousine de Lucia disparaît, laissant un grand vide et une multitude d’interrogations au sein même de sa famille et du village de Ravina.

Sandro qui vit reclus depuis quelques temps observe de loin cette effervescence de journalistes qui comptent bien profiter de ce drame.

“ Les personnages de cette histoire, je les connais par cœur. Les courbes de leurs vies ont un jour ou l’autre croisé la mienne. Leurs visages, leur rires, leurs larmes, le son de leurs voix ont donné à mon existence son unité inaliénable. ”

Il fut un temps où il faisait parti de cette famille, avant d’être un paria, rejeté de tous, y compris des villageois. C’est d’autant plus douloureux, qu’il ne peut désormais rien faire pour adoucir leur peine, ni même participer aux recherches.

“ Je sais, aujourd’hui, que l’on est jamais prêt à souffrir réellement, qu’aucune expérience ne nous met à l’abri de l’effarement, de la stupeur que provoque l’injustice. ”

C’est avec beaucoup de nostalgie, des années après les faits, que Sandro revient sur cette période, sur ces quelques mois qui ont changé à jamais le cour de son destin, l’été sans retour.

“ […] le monde, malgré ma souffrance d’alors, n’avait jamais cessé de tourner. ”

Ce que j’en dis :

Du noir dans la blanche, c’est ce que nous offre Giuseppe Santoliquido à travers son magnifique roman.

Porté par une plume somptueuse, l’auteur nous offre bien plus qu’un roman, il nous fait cadeau de sa plume lyrique pleine d’émotions pour nous faire découvrir l’histoire de Sandro et de sa famille d’adoption qui après l’avoir tant choyé a fait le choix de le renier, avant le drame qui allait les toucher.

Une formidable fresque italienne représentée par le biais d’une galerie de portraits puissants et très touchants, qui nous embarque dans un suspens implacable.

La disparition de Chiara sert de support pour nous dépeindre cette famille italienne malmenée par ce drame, profondément attachée à ses racines, à sa terre si magnifiquement décrite entre ses pages comme l’est également Sandro qui de son côté doit faire front à l’intolérance face à la moralité conservatrice italienne. Sans oublier les médias toujours prêt à surenchérir les informations vraies ou fausses pour faire le buzz manquant cruellement d’empathie.

Rarement une plume m’a autant emportée que l’histoire elle-même, chaque page est un délice. Le passé et le présent s’unissent, illuminés par cette plume singulière bouleversante. On traverse cet endroit, ébloui avec une certaine appréhension tant la tension est palpable. On en ressort chamboulé avec la certitude d’avoir entre les mains un formidable récit, tout à fait inoubliable.

Le destin est une bête sournoise, il procède par touches légères, par strates infinitésimales, vous laissant accumuler mauvais choix et petites erreurs, vous autorisant à orienter le gouvernail de votre vie sur une longue suite de mauvais caps, puis, un beau jour, au lieu d’atteindre la destination tant convoitée, c’est le naufrage. Impossible de changer de trajectoire. ”

L’été sans retour est une de mes plus belles lectures de cette année, il est certain que Giuseppe Santoliquido gagne à être connu.

Ne passez pas à côté de cette merveille.

Pour info :

Giuseppe Santoliquido a publié en Belgique trois romans. L’audition du docteur Fernando Gasparri (2011, mention spéciale du jury du prix Rossel), Voyage corsaire (2013) et L’inconnu du parvis (2016).

Je remercie les Éditions Gallimard pour cette merveilleuse escapade italienne.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s