L’île des chamanes

L’île des chamanes de Kim Jay aux Éditions Matin Calme

Traduit du coréen par Choe Ae-young et Jean Bellemin-Noël

“ […] – Je crois que vous n’avez guère idée de la gravité qu’atteignent les violences commises par les adolescents d’aujourd’hui ! Je connais des petits fumiers qui se font leur argent de poche en enfermant des filles plus jeunes dans une chambre de love hôtel pour qu’elles fassent les putes, voilà ce qu’on ramasse comme collégiens de nos jours ! ”

Kim Seong-ho, un profiler très en vu à Séoul enquête sur un cyber-harcèlement, après la découverte sans vie d’une jeune femme.

Étant harcelé à son tour, ses comptes piratés, sa vie exposée au grand jour, par les suspects, il se retrouve contraint de quitter la ville.

Cela lui donne l’occasion d’aller sur l’île de Sambo pour reprendre une enquête, où trois femmes avaient été portées disparues, probablement victimes d’un serial killer.

C’est accompagné de Yeo Do-yun, un spécialiste du folklore et des rites chamaniques, qu’il va reprendre les recherches sur l’île.

Dans une ambiance glaciale, Kim Seong-ho va très se retrouver sous l’emprise de l’île qui semble posséder le pouvoir de raviver les souvenirs oubliés. Le profiler va en faire l’expérience et se retrouver au cœur d’un conflit intérieur le ramenant vers son passé.

Un passé qu’il aurait peut-être mieux valut laissé enterrer…

Ce que j’en dis :

Depuis quelques mois les Éditions Matin Calme nous offrent des menus coréens très atypique qui nous permettent de découvrir des auteurs de différents horizons autour du polar.

Cette fois, on se retrouve en premier lieu confronté à la violence de la jeunesse avant de rejoindre une île, où trois femmes ont disparu.

L’île des chamanes nous envoûte à travers cette intrigue parfaitement maîtrisée qui lève le voile jour après jour sur un passé en lien avec le présent.

Afin de laisser les futurs lecteurs découvrir cette histoire captivante, n’en dévoilons pas davantage.

Mais une chose est sûre, les bonnes surprises sont au rendez-vous et Kim Jay est plutôt douée pour embarquer ses lecteurs dans un univers particulièrement étrange sous une tension permanente, avec un profiler attachant que l’on aura plaisir à retrouver.

Pour info:

Kim Jay est l’autrice de nombreux romans policiers.

Elle anime également une association d’auteurs de Mystery Novels à Séoul.

L’Île des chamanes est son premier roman mettant en scène le profileur Kim Song-ho, le deuxième venant de paraître en Corée.

Je remercie les Éditions Matin Calme pour ce thriller envoûtant.

7 réflexions sur “L’île des chamanes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s