Le dit du mistral

Le Dit du mistral d’Olivier Mak-Bouchard aux Éditions Le Tripode

” Le bon Dieu le coupa tout net. […] « Passe directement au prochain chapitre. »

« J’allais y venir. Je vous présente mon petit dernier, qui vient de naître dans une grotte près de Burzet. C’est mon caganis : je l’ai appelé Mistral. Vous vouliez de la magnificence, vous ne serez pas déçu : c’est un enfant terrible, un petit malpoli qui peut dépasser les cent kilomètres par heure en rafale. Il a une personnalité à décorner les bœufs, toujours à faire les quatre cents coups. Les gens vont l’adorer ou le détester, mais je peux vous dire qu’ils s’en souviendront et qu’il marquera les esprits. Il va déshabiller la région, la pénétrer jusqu’au corps, lui enlever son capeu de nuages les jours de mauvais temps. Si des nuages s’accumulent au-dessus de Mourre Nègre, le Mistral se mettra à souffler pour les faire déguerpir : moi, avec lui, j’offre un ciel toujours bleu, une lumière radieuse,et des couleurs chatoyantes. »

Un matin, suite à un violent orage, un mur du jardin de Monsieur Sécaillat s’est éboulé, mettant à jour des morceaux de poterie.

Après l’avoir montré à son voisin, ils décident de creuser en secret pour déterrer ce qui pourrait être un trésor archéologique.

” J’étais partagé entre la joie d’avoir – déjà – découvert quelque chose, ce qui n’était pas donné au commun des mortels, et la déception de ne trouver rien d’autre, rien de plus excitant, rien de plus extraordinaire. Nous nous rêvions Indiana Jones, nous n’étions que les terrassiers d’un vieux débarras. “

Sous la surveillance de  » Hussard « , un chat apparu un jour dans le paysage, les travaux commencèrent.

En quelques jours, la vie de ces deux hommes va être chamboulée à jamais.

Et ce n’est que le début d’une formidable aventure…

” En bon Provençal, il faut se tourner encore une fois du côté des légendes pour avoir un début d’explication. “

Ce que j’en dis :

Si vous vous demandez comment est né le Mistral, ce vent qui tape souvent sur les nerfs des méditerranéens et leur apporte pourtant un ciel azur quasi quotidiennement, je vous invite justement à découvrir ” Le Dit du mistral “ .

Car en plus de certains secrets bien gardés qui se transmettent d’un bourg à l’autre de la Provence, les soirs d’hiver, vous allez vous régaler avec cette histoire hors du commun.

La Tripode en a décidé ainsi, en publiant cet unique roman pour cette rentrée.

Et unique, il l’est de bien des façons, je vous le garantis.

Soulignons au passage, la beauté du livre, et sa magnifique couverture, qui nous dévoile un avant goût de ce qui nous attend avec  » Le Hussard ” le félin de ces lieux.

Et puis cette histoire, née un soir d’orage qui va rapprocher deux hommes, deux voisins autour d’un lieu où la magie opère et nous conduit vers des légendes ancestrales.

Ce roman vous offre du dépaysement, du suspens, une aventure humaine hors du commun à travers une formidable histoire provençale où l’amitié ouvre le cœur des hommes les amenant vers d’étranges endroits.

Une véritable source de bonheur pour qui osera se laisser porter dans ce récit où le Mistral joue les trouble-fêtes pour ensoleiller la vie des lecteurs.

Un premier roman lumineux, magnifique, un véritable enchantement à découvrir absolument.

N’hésitez surtout pas.

 » À ce stade de l’histoire, le lecteur peut décider de s’arrêter : il aura alors lu un joli conte de Noël provençal, ce qui n’est déjà pas donné à tout le monde.

Mais s’il choisit de continuer sa lecture, il faut le mettre en garde. Il doit se rappeler que les légendes, si elles sont racontées pour faire rêver, introduire une part de mystère dans un monde terne, sont aussi racontées pour expliquer l’incompréhensible, démêler l’indémélable. Il devra garder à l’esprit que toutes les légendes, sans exception, ont un fond de vérité. On ne sait jamais de quoi il retourne exactement. La part du vrai, la part du faux, bien malin celui qui arrive à les démêler. “

Pour info :

Olivier Mak-Bouchard a grandi dans le Luberon. Il vit désormais à San Francisco. Le Dit du mistral est son premier roman.

Je remercie L’agence Trames et La Tripode pour ce récit enchanteur.

3 réflexions sur “Le dit du mistral

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s