Joueuse

Joueuse de Benoit Philippon aux Éditions Les arènes

” Certaines batailles tracent leur histoire sur la peau, d’autres sous les chairs. Ces blessures, on peut choisir de les appréhender de deux façons radicalement différentes : geindre dans la boue en espérant susciter la compassion d’une âme miséricordieuse, ou en arborer les cicatrices comme des trophées, témoignages de combats menés dont on est ressorti, abîmé certes, mais victorieux. Zack a choisi la seconde attitude. “

Zack a été élevé à la dur par son père, l’élève a fini par dépasser le maître et devenu joueur professionnel.

Avec son pote Baloo, il forme une sacré équipe jusqu’à ce qu’il croise la route d’une nana et tombe sous son charme.

” Zack s’est taillé une belle réputation de joueur d’exception qui lui vaut l’intérêt de gros poissons. Mais il sait rester prudent , tenter sa chance juste ce qu’il faut pour ne pas finir la soirée éventré entre deux poubelles.

Pour l’instant.

Il s’avère que cette nana en connaît un rayon sur le bluff, et pour obtenir ce qu’elle veut elle n’hésite pas à se servir de ses charmes, des atouts indiscutables qui mettent vite Zack au tapis.

Maxine a des comptes à régler avec un gros joueur, et Zack pourrait bien l’aider à gagner cet partie, à condition qu’il accepte le deal qu’elle lui propose.

” Les jeux sont fait. Rien ne va plus. “

” La bataille se prépare, elle sera sanglante, et sans pitié. “

Ce que j’en dis :

Cabossé, son tout premier roman m’avait déjà conquise, puis il a récidivé avec Mamie Luger, un roman absolument jubilatoire avec une héroïne hors du commun qu’il est impossible d’oublier, mais alors là, Joueuse m’a bluffer. En même temps c’était plus ou moins à prévoir étant donné les parties de poker qui se jouent par ici.

Benoit Philippon, fidèle à son style nous fait cadeau d’une nouvelle héroïne, au caractère bien trempé, sans pourtant oublier Mamie Luger, à laquelle il n’oublie pas de faire un petit clin d’œil bien mérité.

À travers une plume aussi fleurie que les chemises dont il raffole, l’auteur nous entraîne dans une spirale infernale sous haute tension, un véritable tournoi de poker où chaque partie risque de te mettre au tapis pour un temps plus ou moins limité voir éternel. Et même s’il est question d’arnaque, pas question d’arnaquer le lecteur qui en aura pour sa mise de départ. Il garde dans son jeu quelques joker pour protéger la gente féminine, des pires crapules des bas-fonds et autre lieu de perdition.

Sous la plume de Benoit Philippon, les coupables ne restent pas impunis. Ici on respecte les femmes ou on passe à la casse.

Avec une once d’humanité, une dose d’humour et d’esprit, de l’action et du suspens et même un peu d’amour, Joueuse nous offre une partie endiablée qui risque d’en surprendre plus d’un.

Je n’ai pas aimé, non, j’ai adoré ♥️

Pour info

Benoît Philippon passe son enfance en Côte d’Ivoire, aux Antilles, puis entre la France et le Canada. 

Il devient scénariste à vingt ans pour le cinéma et l’animation. 
Il réalise son premier long-métrage, Lullaby for Pi, avec un casting international (Forest Whitaker, Clémence Poésy, Rupert Friend), sorti en 2010 ; puis un film d’animation (coréalisé avec Alexandre Heboyan), Mune, le gardien de la Lune (prix du meilleur film à Tokyo, Toronto, Erevan), qui fut le septième plus gros succès français à l’étranger en 2015. 

Benoît Philippon aime mélanger les codes et naviguer entre les genres. 
Après Cabossé  (Prix du Goéland Masqué 2018, Prix Transfuge du meilleur espoir Polar 2016) publié dans la Série Noire, Mamie Luger (Equinox/Les Arènes) son deuxième roman noir publié en 2018 a reçu le prix Cezam inter CE en 2019.

Joueuse (Équinox /Les Arénes) est son troisième roman.

Je remercie les Éditions Équinox/ Les Arénes pour cette partie endiablée absolument exquise.

2 réflexions sur “Joueuse

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s