“ Occasions tardives ”

Occasions tardives de Tessa Hadley aux Éditions Christian Bourgeois

Traduit de l’anglais par Aurélie Tronchet

” Dans les heures qui suivront, nos perceptions ne vont cesser de changer et d’évoluer en accéléré, au fur et à mesure que nous nous adapterons à cette nouvelle forme déchirée de nos existences. (…) Sans Zachary, notre vie est livrée au désordre. De tous, il est bien celui que nous ne pouvions nous permettre de perdre. “

Alexandr, Christine, Lydia et Zachary avaient une vingtaine d’années lorsqu’ils sont devenus des amis très intimes. Deux couples se sont formés, pour le meilleur et pour le pire. Et lorsque le pire se présente un soir trente ans plus tard, que l’un d’entre eux décède, tout bascule.

” À l’arrière du taxi, les femmes se parlèrent à peine. Elles ne voulaient pas que le chauffeur comprenne ce qui s’était passé : la nouvelle n’était pas encore prête à s’aventurer dans le monde, elle était encore en elles, aussi dure qu’une pierre. “

Au lieu de rester soudés, la perte de Zach qui semblait être le pilier de la bande , déforme les relations et réveille de vieilles rancœurs.

Ce qui aurait pu les unir se transforme alors en colère et amertume.

Ce que j’en dis :

C’est toujours un grand plaisir de faire connaissance avec une auteure.

Dès le départ, je suis tombée sous le charme de la plume de Tessa Hadley pleine de poésie.

À travers cette histoire où ceux qui restent vont devoir faire leur deuil, on remonte le fil du temps, en plongeant dans l’intimité de ces quatre personnes qui se connaissent et se fréquentent depuis plus de trente ans.

L’auteur dépeint avec une bonne dose de psychologie les relations amicales et amoureuses, parfois très intimes, et les sacrifices imposés au profit de l’amitié.

Des relations parfois fragiles malgré les apparences, où l’amitié flirte avec l’amour mise en veille par les convenances, les petits arrangements, les compromis.

Et il suffit d’une absence, d’un départ définitif pour rompre l’équilibre et donner aux occasions manquées, une occasion de prendre vie même tardivement.

Un magnifique roman à découvrir absolument.

Pour info :

Tessa Hadley est née à Bristol, en Angleterre, en 1956.

Auteure de six romans et de deux recueils de nouvelles, elle est considérée comme l’un des plus brillants écrivains contemporains de son pays. Ses ouvrages, très réalistes, se concentrent souvent sur les relations familiales et mettent en scène des personnages de la classe moyenne, la plupart du temps des femmes.

Tessa Hadley enseigne aujourd’hui le creative writing à la Bath Spa University.

Je remercie les éditions Christian Bourgeois pour roman très touchant.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s