“ Les indifférents ”

Les indifférents de Julien Dufresne Lamy aux éditions Belfond

 » Depuis des années. On nous reconnaît de loin, les inséparables, les mielleux, les attitrés. Certains nous jalousent, d’autres nous approchent comme des animaux sacrés. Tout le monde nous regarde. On est ceux qui ne se mélangent pas. Ceux qui ne divulguent jamais les secrets. Nous sommes les indifférents. ”

Une bande d’adolescents bourgeois règne sur le bassin d’Arcachon. On les surnomme Les indifférents.

Justine et sa mère débarque d’Alsace et s’installe chez un notable du coin. C’est pour lui que sa mère va travailler. De son côté, elle ne tarde pas à faire connaissance avec Théo, le plus jeune fils de cette famille et très vite, elle rejoint son clan.

 » Mon premier été avec les indifférents, j’y repenserai toujours. Indélébile sur ma peau. Gravé sur les lèvres et le bout des doigts. Un été de glaux à boutons jaunes, de couleurs qui pètent les yeux et de souvenirs tous les jours. Un été de genoux écorchés, de cloques et de coups de soleil, de chairs de poule et de frissons qui disent la terre, la mer et le vent.

Toujours je retiendrai ça. Malgré la fin, malgré ce qui arrivera. ”

Elle n’est pourtant pas du même monde. Mais elle fera tout pour s’intégrer, se mettant même parfois en danger.

Les indifférents, pour le meilleur et pour le pire.

D’abord le meilleur. “

De ces belles années, Justine raconte tout. Les rituels, le gang, l’océan, l’amitié, l’amour. Une vie pleine d’insouciance, de fêtes clandestines jusqu’ à un certain matin, où un drame a lieu sur la plage.

 » Les riches maquillent jusqu’au mensonge. Leur vie, c’est un trucage sans péremption. »

Les indifférents sont certainement coupables. Une vraie bande de sauvages.

La jeunesse dans toute sa noirceur.

Dés le départ, je succombe au charme de l’écriture de Julien Dufresne-Lamy.

À travers une narration stylée, l’auteur nous offre le portrait d’une jeunesse aussi cruelle que prodigieuse. Un récit divinement orchestré entre les flash-back du passé et du présent. Un drame contemporain au suspense maitrisé, une plume envoûtante et fascinante, qui nous conduit vers une fin tragique qui nous laisse sans voix et nous brise le cœur.

Impossible de rester indifférente à un tel talent d’écriture, un tel style et une telle construction, pour ce roman noir fabuleux, cruellement divin.

Coup de cœur ❤️ Un auteur que je vais suivre de très près et que je vous invite à découvrir.

Julien Dufresne-Lamy vit et travaille à Paris. Il est l’auteur de Dans ma tête je m’apprête Alice ( Stock, 2012), Mauvais joueurs (Actes Sud junior, 2016) et Deux cigarettes dans le noir ( Belfond, 2016). Les Indifférents est son quatrième roman.

Je remercie Camille et les éditions Belfond pour ce savoureux nectar littéraire.

2 réflexions sur ““ Les indifférents ”

    1. dealerdelignes

      Merci, sincèrement je t’encourage à le découvrir, il est vraiment extra, et un style hors du commun, ça fait du bien de rencontrer ce genre de plume, surtout lorsqu’on lit beaucoup, on devient exigeante.

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s